Bracelet en argent, vermeil, grenats 19e

950,00

Bracelet XIXe siècle en argent 800, vermeil, émail vert, 22 grenats, « l’oiseau défendant son nid »

1 en stock

Description

Bracelet en argent ajouré et découpé 800 millièmes, traces de dorure (vermeil) et d’émail vert pour le feuillage, agrémenté de 22 grenats,
formant le motif de « l’oiseau défendant son nid face à un serpent », oiseau aux ailes déployées, posé sur la branche d’un feuillage au-dessus de son nid.

Travail vers 1850, poinçon cygne (argent 800) + poinçon hibou 75 (or 18k) sur le fermoir et traces de poinçons anciens au dos du motif principal, ce bracelet est une transformation ancienne, formant une parure avec la broche mise en vente séparément.

C’est une production post – romantique dans le goût de Jules Wiese et Froment-Meurice : illustrant le thème de l’oiseau protecteur, symbolisant l’amour maternel, thème cher aux romantiques du XIXe siècle (thème représenté sur « la coupe des vendanges » de Froment-Meurice, 1844, musée du Louvre, Paris et sur un bracelet de Morel & Duponchel, 1845, musée du Louvre, Paris).

Etat : très fine ciselure, manque deux oeufs (probablement en pâte de verre) dans le nid + manques d’émail vert + traces de vermeil par endroits + manque le système de sécurité (chaînette) du fermoir. Ce bracelet qui se porte n’a pas subi de restauration actuelle.

Dimensions : au plus large : 6 cm et longueur totale ouvert : 17 cm

Poids : 77 gr

ref.414.1

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bracelet en argent, vermeil, grenats 19e”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *